Large demonstration in Paris against building of airport at Nantes

Thousands of demonstrators descended on Paris on Saturday, arriving there from
the Nantes area by tractor or bicycle. They were protesting about the building
of a new, huge, airport outside Nantes at Notre Dame des Landes. There is already
Nantes Atlantique airport near Nantes. It plans go ahead, work will start in 2014
and it may be finished in 2017. Campaigners have commissioned an economic study
by CE Delft, which shows there would be little economic benefit.


Aéroport de Notre-Dame-des-Landes : Manif à Paris

La volonté de créer un nouvel aéroport à proximité de Nantes fait toujours polémique.
Ce week-end des manifestants ont décidé de venir crier leur colère. Ils sont arrivés
à Paris en tracteur ou en vélo.

[The plans to build a new airport near Nantes is always controversial. This weekend
of the demonstrators decided to come to shout their anger. They arrived in Paris
by tractor and bicycle] .

 


Les tracteurs sont présents Porte d'Orléans à Paris

Les tracteurs sont présents Porte d’Orléans à Paris MaxPPP

« Il faut absolument que ce projet ne voit jamais le jour. C’est impossible. Ce
serait une honte s’il se faisait. C’est pour cela que j’ai décidé de me déplacer
aujourd’hui
» explique un des manifestants sur son vélo, arrivé à Paris, ce samedi. L’objectif
de cette mobilisation est de combattre le projet de création d’un nouvel aéroport
à Notre-Dame-des-Landes, une idée qu’ils jugent « incompatible avec le Grenelle
et dépassée ».

Les pouvoirs publics veulent remplacer l’aéroport actuel, Nantes-Atlantique,
à 10 km au sud-ouest de la ville, par un aéroport plus étendu, à quelque 25 km
au nord. Elle date de plus de 40 ans : au départ le nouvel aéroport devait être
largement consacré à feu le Concorde, et une association hostile au projet s’était
mise en place en 1970. Le projet est entré dans sa phase finale, avec l’enquête
publique en 2006, la déclaration d’utilité publique en février 2008, et, en décembre
dernier, l’attribution de la réalisation et de la concession de l’ouvrage pour
55 ans au groupe Vinci. On prévoit une ouverture de l’aéroport en 2017, avec un
premier coup de pioche en 2014.

Approximate English translation:

[“It is absolutely necessary that this project never sees the light of day. It
is impossible. It would be a shame if it was done. It is for that reason that
I have decided to come here today” explains one of the demonstrators on his bicycle,
arriving in Paris, this Saturday.  The objective of this mobilization is to fight
the creation project; a new airport at Notre Dame des Landes, an idea that they
judge “incompatible with Grenelle and exceeded”.

The public authorities want to replace the current airport, the Nantes-Atlantic, which
10 km in the south-west of the city, by a much larger airport some 25 km in north. 
This goes back more than 40 years: at the beginning the new airport was to be
largely devoted to Concorde, and hostility to the project began in 1970.   The
project entered its final stage, with a public inquiry in 2006, the declaration
d’ public utility in February 2008, and last December,  attribution of the realization
and the concession of the work for 55 years with the Vinci group.  The airport
is expected to open in 2017, with a first work starting in 2014. ]
 
“Se remettre autour d’une table”

S’il est soutenu par les collectivités locales socialistes, il est combattu par
des agriculteurs et diverses associations, ainsi que par des élus locaux d’Europe
Ecologie Les Verts (EE-LV), du Parti de gauche, du Nouveau parti anticapitaliste,
des Alternatifs… Lors de la campagne pour les primaires du PS, deux des candidats,
Ségolène Royal et Arnaud Montebourg, avaient demandé l’organisation d’un nouveau
débat démocratique. En juillet, la secrétaire nationale Cécile Duflot et la candidate
Eva Joly ont affirmé que l’abandon du projet Notre-Dame des Landes était une condition
« incontournable » de l’accord avec le PS. Depuis, le débat s’est tourné aussi
vers le nucléaire.

Depuis, cependant, on n’en entend plus beaucoup parler, et certains responsables
du parti écologiste admettent que les négociations ne pourraient pas achopper
sur ce sujet. Les opposants au projet demandent une abrogation de la déclaration
d’utilité publique et un « nouveau débat public », ce qui pourrait fonder un accord
avec le PS. « On ne lui demande pas d’abandonner en rase campagne son projet d’aéroport, le
raisonnable serait de se remettre autour d’une table
», indique Ronan Dantec, sénateur EE-LV. Ils viennent de rendre publique une
étude coûts/bénéfices réalisée par un cabinet néerlandais spécialisé, qui met
en évidence les coûts du projet et relève les erreurs et les biais de l’étude
de ceux qui le défendent. Elle fait valoir aussi qu’un nouvel aéroport n’aura
pas d’impact sur le développement économique de la région

Approximate English translation:

[ It is supported by the socialist local government agencies, it is fought by
farmers and various associations, like  town councilors belonging to Europe Ecology
Greens (EE-LV), the Left party, the New anticapitalist party, and the Alternatives…
At the time of the primaries for the PS, two of the candidates, Ségolène Royal
and Arnaud Montebourg, calledfor a new democratic debate.  In July, the national
secretary Cecile Duflot and the candidate, Eva Joly, affirmed that abandoning
the Notre-Dame project of the Moors was “non negotiable” condition of the agreement
with the PS. Since, the debate it has also turned towards the nuclear power.

Since, however, I don’t intend to say much, and certain people in charge of the
ecology party admit that the negotiations could not stumble on this subject. The
opponents of the project ask for an abrogation of the declaration of public utility
and a “new public debate”, which could be the basis for an agreement with the
PS. “We are not asking him to abandon entirely the airport project, and reasonable
people would get round the table” says Ronan Dantec, senator EE-LV. They have
just made public a costs/benefit economic study produced by a specialized Dutch
firm, CE Delft, which highlights the costs of the project and points out the errors
and biases of the study, made by those who defend the airport project.  It puts
forward the case that a new airport would not have much impact on the economic
development of the area ]

http://www.francesoir.fr/actualite/societe/aeroport-notre-dame-des-landes-manif-paris-156032.html

Lots of photographs of the demonstration at

http://www.facebook.com/media/set/?set=a.10150367497512309.352501.652737308&type=3

 

 

 

Manifestation près du Sénat contre l’aéroport Notre-Dame-des-Landes

Mis à jour le 12.11.11 à 14h28

Plusieurs milliers de personnes, accompagnées d’animaux et d’une demi-douzaine
de tracteurs, ont manifesté samedi près du Sénat, à Paris, contre un projet de
nouvel aéroport près de Nantes.  «Aéroport, non», «Non aux aéroports, gardons
le foncier pour la culture», pouvait-on lire sur des pancartes brandies par les
manifestants réunis dans les jardins du Luxembourg, voisins de la chambre haute
du Parlement.  Au nombre de 3.000 selon les organisateurs, 1.400 selon la police,
la plupart sont partis de Nantes à l’aube, accompagnés de deux vaches, deux chèvres
et un mouton.

L’aéroport Notre-Dame-des-Landes, dont la mise en service est prévue pour 2017,
doit remplacer celui de Nantes-Atlantique, menacé de saturation.  Sa construction
est vivement contestée par certains élus locaux et des associations de défense
de l’environnement pour qui ces nouvelles infrastructures vont à l’encontre des
engagements du gouvernement dans la lutte contre le réchauffement climatique.
 «Ce projet d’aéroport gourmand en terres et en argent public alors que le Premier
ministre François Fillon nous annonce un plan de rigueur, c’est l’exemple type
de ce qu’il ne faut plus faire», estime Julien Durand, porte-parole de l’association
des opposants au projet (Acipa).  

L’association estime que ce projet d’aéroport va enlever plus de 2.000 hectares
à l’agriculture. Elle accuse aussi le maire PS de Nantes, Jean-Marc Ayrault de «vouloir récupérer du terrain pour agrandir la ville».

Avec Reuters
 
 
see also
 
More information about Nantes airport at

Nantes International Airport – has planning permission, but not yet built

 
 

Nantes campaigners set off by bike and tractor on 400km journey to get to Paris
by 12th

 
 

CE Delft economic study shows cost of building a new Nantes airport would exceed
its benefits

http://www.airportwatch.org.uk/news/detail.php?art_id=4653&art_AIRPORTWATCH=Y
 
 
 
French campaigners against a huge new airport at Nantes to hold rally for cycles
and tractors in Paris on 12th November

http://www.airportwatch.org.uk/news/detail.php?art_id=4576
 
 
 
Nantes plans to build a new airport – could it become the French Heathrow?

http://www.airportwatch.org.uk/news/detail.php?art_id=3285